À partir du printemps, voici une invitation à libérer ses pieds et à marcher dans l’herbe fraîche au petit matin ! Pourquoi réaliser ce rituel quotidien ?

Une technique d’hydrothérapie simple et aux nombreux bienfaits

 

  • Stimulation de la circulation des membres inférieurs
  • Massage des zones réflexes des pieds
  • Limiter le stress oxydatif (vieillissement prématuré de nos cellules)
  • Rééquilibrage nerveux
  • Soutien psycho-émotionnel
  • Ancrage énergétique

Comment procéder ?

 

Veiller à ce que vos pieds soient chauds avant de vous lancer.

Chaque matin directement après la levée, marchez lentement et en conscience au moins trois minutes sur l’herbe humide et fraîche.

Prenez un temps pour vous en savourant cette douce promenade. C’est le moment idéal pour prendre conscience de ses pieds et de son alignement d’être debout, réaliser des respirations profondes, écouter la nature environnante (oiseaux, vent dans les arbres…) …

Ensuite, remettre ses pieds au sec et au chaud, puis continuer à marcher encore quelques minutes afin de se réchauffer durablement et en profondeur.

Lorsque cela est possible, privilégier la marche pieds nus dans la journée en s’assurant qu’ils soient toujours tièdes, non refroidis.

Un alternative pour les plus endurcis : marcher dans la neige quelques secondes 🙂

Comment ça marche ?

 

La terre et sa rosée matinal sont chargés en électrons libres. Ces particules négatives vont venir neutraliser – par une « négativation » – nos radicaux libres positifs (cations) responsables entre autre du vieillissement prématuré de nos cellules.

Le stress est en parti responsable de la création de radicaux libres, que l’on peut également combattre par la consommation d’antioxydants (fruits et légumes colorés …).

Être en contact avec la terre et sa rosée nous aide à neutraliser les charges positives des radicaux libres qui abîment notre corps.

Précautions d’emploi : éviter cette pratique en cas de pathologie lourde avec immunodépression.