Einstein est certifié dans le domaine de la thérapie cellulaire modifiée

Ô Einstein vient d’être certifié internationalement par le label FAIT – Fondation pour l’Accréditation de Thérapie Cellulaire – pour thérapie cellulaire avec des cellules modifiées. Le sceau atteste de la qualité et de la sécurité de l’hôpital dans la manipulation et l’utilisation de cellules telles que CAR-T et CAR-NK, toutes deux actuellement utilisées pour traiter les cancers hématologiques tels que le lymphome et le myélome.

L’hôpital était déjà le seul centre brésilien à être accrédité au niveau international depuis 2012 dans le processus de greffe de moelle osseuse, et depuis 2014 en hémothérapie, c’est-à-dire pour la thérapie cellulaire sans modification génétique de la cellule.

La différence entre les thérapies cellulaires utilisant des cellules non modifiées et modifiées réside dans l’intervention humaine effectuée sur celles-ci avant leur réapplication. Ainsi, lorsque du matériel cellulaire est prélevé sur une autre personne ou sur le patient lui-même et réimplanté dans un deuxième temps sans aucune « adaptation », comme dans le cas des greffes, il s’agit d’une thérapie cellulaire non modifiée. La thérapie cellulaire modifiée, comme avec CAR-T, se produit lorsque les cellules sont manipulées en laboratoire, avant d’être remplacées chez le patient sous traitement.

Les thérapies cellulaires et géniques présentent un potentiel révolutionnaire pour des soins plus personnalisés et plus efficaces, tout en contribuant à réduire ou à éliminer le besoin de traitements continus pouvant durer toute une vie, en plus d’être des alternatives pour les maladies pour lesquelles il n’existe pas encore de traitements favorisant des réponses satisfaisantes.

« Cette accréditation démontre qu’Einstein respecte des règles très strictes non seulement concernant la manipulation des cellules, c’est-à-dire la manière dont nous collectons, stockons, modifions et traitons ce matériel, mais aussi leur application exclusivement à des fins scientifiquement approuvées », déclare l’hématologue José Mauro. Kutner, responsable médical du département des thérapies avancées d’Einstein.

Centre de compétences Embrapii en thérapies avancées

Ce n’est pas nouveau qu’Einstein soit reconnu dans le domaine des thérapies avancées. Au cours du second semestre de cette année, l’organisation a été annoncée comme Centre de Compétence Embrapii en Thérapies Avancées, un modèle sans précédent dans le pays qui fait partie de l’ensemble des actions de l’Emrapii (Entreprise Industrielle Brésilienne de Recherche et d’Innovation) avec le Ministère de la Santé. soutenir l’industrie nationale du secteur sur plusieurs fronts, de la promotion de la recherche fondamentale aux technologies émergentes.

Avant cela, en 2022, elle avait reçu l’approbation de l’Anvisa (Agence nationale de surveillance de la santé) pour commencer l’application des cellules CAR-T produites dans son propre laboratoire à l’homme pour le traitement du lymphome et de la leucémie. Il s’agit de la première initiative de ce type émanant d’une organisation universitaire et hospitalière à être approuvée par Anvisa au Brésil.

L’organisation mène également des études dans le domaine des thérapies avancées, telles que les cellules Natural Killer (NK) pour le traitement de la leucémie myéloïde aiguë (LMA) et la thérapie génique pour la drépanocytose. Les trois projets font partie du Programme d’Appui au Développement Institutionnel du Système de Santé Unifié (PROADI-SUS), en partenariat avec le Ministère de la Santé.

En outre, elle étudie les cellules mésenchymateuses pour le traitement des malformations congénitales, du diabète et des lésions articulaires, ainsi que les chondrocytes pour les blessures au genou, en partenariat avec des entités telles que le Conseil national de recherches (CNPq) et l’American Society of Hematology.