La Commission approuve des lignes directrices pour les soins de santé destinés aux personnes atteintes du spectre autistique et du TDAH

La Commission de la Santé de Chambre des députés a approuvé une proposition définissant des lignes directrices pour le traitement des personnes atteintes de troubles du spectre autistique (THÉ) ou avec un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH). Parmi les lignes directrices figurent :

  • soins de santé complets;
  • hiérarchisation des services de santé en niveaux de complexité, avec un accent sur les soins primaires ;
  • traitement multidisciplinaire; C’est
  • encourager l’éducation dans des classes ordinaires autant que possible et dans un environnement inclusif.

Les lignes directrices incluent également l’encouragement de la formation et de la formation des professionnels de la santé et de la participation sociale à l’élaboration, à l’exécution et à l’évaluation des politiques publiques.

Le texte approuvé définit le réseau de soins de santé primaires comme le point central de prise en charge des personnes atteintes de TSA et de TDAH, étant chargé d’accueillir les patients et de réaliser le dépistage du diagnostic de TSA au moyen de tests standardisés après l’âge de 18 mois.

Les unités de santé de base prépareront, réaliseront et évalueront également le plan de traitement individualisé pour chaque patient (projet thérapeutique unique).

Le projet prévoit également que les personnes ayant un diagnostic, même non définitif, de TSA doivent être orientées vers une évaluation multidisciplinaire dans un centre régional spécialisé, à démarrer dans un délai maximum de 90 jours après la référence par le service de soins primaires.

La commission a approuvé le texte du rapporteur, le député Dr Benjamim (União-MA), qui rassemble des extraits du projet de loi 1669/22, du député Jaziel (PL-CE), et six autres annexes. Le rapporteur a toutefois rejeté la disposition prévue dans le projet de loi 1063/23, qui entendait assimiler le TDAH au handicap à toutes fins juridiques.

« Ce sujet doit être mieux débattu avec la société et, en particulier, avec les personnes atteintes de TDAH », a souligné le rapporteur.

Traitement

La proposition a été approuvée par la commission en novembre et sera analysée de manière définitive par les commissions des finances et de la fiscalité ; et Constitution et justice et citoyenneté. (Avec des informations de l’Agência Câmara de Notícias)