Pourquoi vous ne devriez pas rechercher une confiance inébranlable

Le mot « inébranlable » incarne un concept profond de fermeté et de résilience face à l’adversité. Cela signifie un état d’être si fermement enraciné dans vos convictions, vos principes ou votre estime de soi que les défis, doutes ou obstacles extérieurs ne peuvent pas l’influencer ou le perturber. Être inébranlable, c’est posséder une force intérieure qui reste inébranlable même au milieu des turbulences des incertitudes de la vie. Cela témoigne du pouvoir d’une détermination inébranlable, d’une croyance inébranlable et d’un engagement inébranlable envers votre chemin ou votre objectif. Essentiellement, être inébranlable, c’est incarner un état de stabilité inébranlable et un esprit indomptable qui vous permet de résister à n’importe quelle tempête et d’en ressortir plus fort de l’autre côté.

Une confiance inébranlable nous emmène dans un autre domaine, un autre échelon de l’échelle, au milieu du fantasme, car, à vrai dire, je ne suis pas sûr qu’une confiance inébranlable existe. Et plus important encore, il devrait exister. Bien sûr, nous pouvons nous sentir inébranlables dans certaines situations, et certaines personnes se sentent à l’aise dans plus de situations que d’autres. Nous connaissons tous quelqu’un qui valse dans n’importe quelle arène, totalement cool. Comme s’ils étaient faits pour être là, pour être partout, n’importe où, avec n’importe qui, parlant de n’importe quoi. Mais sont-ils inébranlables ? Ou comprennent-ils ce qu’est réellement la confiance ?


Qu’est-ce que la confiance ?

La confiance est la confiance en soi, l’assurance que vous possédez les capacités et les qualités nécessaires pour relever les défis et atteindre vos objectifs. La confiance, c’est l’estime de soi et l’estime de soi. La confiance, c’est le sentiment que tout ira bien, quoi qu’il arrive. La confiance, c’est être capable de sortir de la maison et d’affronter quelque chose même si cela fait peur. La confiance, ce n’est pas vivre sans peur. La confiance, ce n’est pas vivre sa vie sans anxiété. La confiance, c’est ressentir la peur et savoir comment le faire quand même.

À côté de la confiance s’ajoute la vulnérabilité, car la confiance ne signifie pas la capacité. Lorsque vous avez la confiance nécessaire pour vous lancer dans une situation qui nécessite de la confiance, vous vous lancez dans l’inconnu. Lorsque le chemin à parcourir est bien tracé, vous n’avez pas besoin de confiance. Quand vous savez quoi faire et comment le faire, vous n’avez pas besoin de confiance.

Nous avons besoin de confiance lorsque le chemin à parcourir est nouveau. Quand tout pouvait arriver. Vous pourriez vous sentir tremblant. Vous pouvez ressentir le poids de la vulnérabilité, de la peur ou de l’anxiété. Je ne pense pas que nous devrions nous attendre à ce que la confiance soit inébranlable. La confiance nécessite un engagement, une conscience de soi et une pratique délibérée. La confiance est quelque chose que vous pouvez apprendre à faire. La confiance est un état d’esprit et un style de vie qui s’améliorent à mesure que vous apprenez à vous connaître.

La confiance ne consiste pas à être parfait ou à ne jamais rencontrer de revers. Il s’agit de reconnaître vos forces, d’accepter vos faiblesses, de vous approprier et de vous tenir responsable.

Types de confiance

Nous pouvons diviser la confiance en confiance confortable et confiance inconfortable. Une confiance confortable est enracinée dans la conscience de soi et l’authenticité. C’est quand vous n’avez pas besoin de faire taire la voix du doute dans votre tête. Lorsque vous relevez un nouveau défi ou entrez dans un nouvel environnement, et que vous le faites avec curiosité et confort. Quand on adopte l’état d’esprit d’un explorateur plutôt que d’un local.

Accepter et offrir votre moi authentique est le fondement d’une confiance confortable. Abandonner une identité forgée entraîne la vulnérabilité du rejet, mais permet également des sentiments d’épanouissement. Soudain, le risque que quelqu’un vous surprenne en réalisant que vous êtes un imposteur disparaît. La force qui augmente lorsque vous laissez les gens vous voir est si stimulante que vous avez l’impression de pouvoir exploser du plafond. C’est une véritable confiance confortable. Se sentir assez fort pour mettre au monde son moi authentique sans craindre le sentiment de vulnérabilité et le risque de rejet qui l’accompagne.

La confiance inconfortable est le sentiment de savoir comment faire taire le doute, une résilience que tout le monde ne possède pas. La capacité de sortir, peu importe à quel point vous vous sentez inquiet. La façon dont vous vous présentez devant le public et faites votre présentation, même si à l’intérieur vous vous sentez comme un sèche-linge. Une confiance inconfortable n’est pas un problème, se sentir mal à l’aise et le faire quand même est une force que vous pouvez cultiver et améliorer.

Une confiance inconfortable n’est pas aussi agréable qu’une confiance confortable, mais c’est toujours une forme de confiance qui vous aide à gravir un autre échelon sur l’échelle vers le fantasme d’une confiance inébranlable. Chaque fois que vous mettez un pied devant l’autre pour faire un pas de plus, vous développez votre personnalité et avec elle votre confiance.


L’hypnose pour la confiance

L’hypnose est un outil unique que chacun peut utiliser pour développer sa confiance. Les astuces de l’esprit que nous pouvons tous utiliser grâce au pouvoir de l’hypnose vous aideront à développer une forme de confiance qui vous donnera la possibilité de vous lancer dans le monde et d’être qui vous voulez être. L’hypnose vous aidera à continuer d’avancer lorsque la peur vous fait reculer. Votre hypnothérapeute vous donnera des stratégies à adopter dans votre vie à la maison, afin que vous puissiez utiliser votre confiance en votre vie au quotidien.