Conseils pour se distraire de la douleur de la spondylarthrite ankylosante

Vivre avec la spondylarthrite ankylosante peut donner l’impression de se battre constamment contre la douleur. Faites-moi confiance, je comprends. AS et moi vivons ensemble depuis plus de 20 ans. La frustration et l’épuisement liés à la gestion d’une maladie chronique peuvent être accablants.

Mais bon, ne perdons pas espoir ! Aujourd’hui, je partage quelques stratégies efficaces qui ont non seulement distrait mon esprit, mais ont également apporté un soulagement indispensable à l’inconfort persistant de la spondylarthrite ankylosante alors que je ressentais la pire douleur de ma vie.

Méditation de pleine conscience

Lorsque la douleur commence à jouer son air incessant, trouvez un endroit calme et adonnez-vous à une méditation consciente. Fermez les yeux, concentrez-vous sur votre respiration et laissez les vagues apaisantes de la méditation vous envahir. Cela ne fera pas disparaître la douleur, mais cela peut créer une oasis mentale, une brève évasion de la lutte constante.

Exercice pratique : Réservez seulement 5 minutes chaque jour pour respirer en pleine conscience. Inspirez lentement, comptez jusqu’à quatre, expirez et répétez. C’est une pratique simple qui peut faire des merveilles pour ancrer votre esprit. À quel moment de la journée pouvez-vous trouver le temps de faire cela ?

Étirements doux

La spondylarthrite ankylosante adore resserrer son emprise, mais des étirements doux peuvent être un puissant allié. Intégrez des étirements faciles à votre routine quotidienne pour maintenir votre flexibilité et distraire votre esprit de l’inconfort persistant.

Exercice pratique : Essayez « l’inclinaison du cou » : inclinez lentement votre tête d’un côté, en ramenant votre oreille vers votre épaule, et maintenez la position pendant 15 secondes. Répétez de l’autre côté. C’est un petit mouvement qui peut faire une grande différence.

Détournement d’esprit avec des passe-temps

S’adonner à des passe-temps n’est pas seulement un passe-temps ; c’est une stratégie de distraction. Qu’il s’agisse de gribouiller, de colorier ou de bricoler, trouvez un exutoire artistique qui captive votre esprit et vous offre une pause dans la douleur.

Exercice pratique : Gardez un petit carnet de croquis et un jeu de crayons de couleur à portée de main. Lorsque la douleur devient trop intense, plongez-vous dans une rapide séance de gribouillage. Il est surprenant de voir à quel point un élan de créativité peut détourner votre attention.

Tech Magic : évasions en réalité virtuelle

Entrez dans le monde de la réalité virtuelle (VR) pour changer de décor. Les expériences VR peuvent vous transporter dans différents endroits, offrant une pause mentale face à la douleur. C’est comme des mini-vacances sans quitter votre salon.

Exercice pratique : Explorez les applications VR qui offrent des environnements apaisants. Passez quelques minutes dans un jardin virtuel ou au bord de la plage. Cela ne guérira peut-être pas la douleur, mais cela peut certainement distraire votre esprit. Téléchargez une application aujourd’hui et commencez à l’utiliser.

Liens sociaux positifs

Entourez-vous de positivité. Connectez-vous avec des amis et des membres de votre famille qui comprennent votre lutte. Partagez un rire, échangez des histoires et laissez le pouvoir de guérison des interactions sociales positives opérer sa magie.

Exercice pratique : Planifiez des « pauses rires » régulières avec des amis. Il peut s’agir d’un appel vidéo amusant ou d’une blague partagée par SMS. Le rire n’efface peut-être pas la douleur, mais il peut certainement alléger le fardeau.

Aromathérapie

Accédez au monde de l’aromathérapie pour éveiller vos sens. Certaines senteurs, comme la lavande et l’eucalyptus, ont des propriétés apaisantes. Créez un environnement apaisant pour distraire votre esprit et apaiser la tension.

Exercice pratique : Investissez dans un petit diffuseur d’huiles essentielles. Lorsque la douleur éclate, diffusez votre parfum apaisant préféré. C’est un moyen subtil mais efficace de déplacer votre attention. Pensez à l’endroit où vous pouvez placer un diffuseur. J’utilise le mien dans mon bureau à domicile. Non seulement cela m’aide à me concentrer, mais cela m’aide également à rester calme pendant que je travaille tout au long de la journée.

Exercice facile

L’exercice n’a pas besoin d’être intense pour être efficace. Optez pour des activités à faible impact comme la natation ou le yoga doux. Ces exercices peuvent améliorer la flexibilité, relâcher les tensions et fournir une distraction indispensable à la douleur.

Exercice pratique : Découvrez en ligne des routines de yoga adaptées aux débutants. Même de simples étirements sur le sol de votre salon peuvent contribuer à soulager la douleur.

Connexion naturelle

La nature a une capacité unique à apaiser l’âme. Passez du temps à l’extérieur, que ce soit en vous promenant dans le parc ou simplement en vous asseyant dans votre jardin. Le changement de décor peut être une distraction rafraîchissante.

Exercice pratique : Faites de courtes promenades dans un parc voisin. Si la mobilité est un défi, trouvez un endroit confortable pour vous asseoir et vous imprégner de la nature. L’air frais peut faire des merveilles pour votre bien-être mental.

Dans les moments de frustration, rappelez-vous que la gestion de la spondylarthrite ankylosante est un voyage. Adoptez ces stratégies pratiques, expérimentez ce qui fonctionne pour vous et, surtout, soyez patient avec vous-même. Vous n’êtes pas seul dans cette situation et, avec le temps, vous pourriez trouver une combinaison de distractions qui vous apporteront un soulagement. Restez positif, restez fort et parcourons ce voyage ensemble !

Restez en contact avec les autres personnes atteintes de spondylarthrite ankylosante. Rejoignez notre Groupe de soutien Facebook maintenant.

Crédit photo: Catherine Falls Commercial / Getty Images