La télésanté est efficace pour les soins palliatifs des patients atteints d'un cancer du poumon

Une étude réalisée aux États-Unis a révélé que télésanté est un moyen efficace de fournir soins palliatifs aux patients atteints d'un cancer du poumon avancé, offrant un grand potentiel pour élargir l'accès à ce type de service. Menée par le docteur Joseph Greer, du Massachusetts General Hospital et de la Harvard Medical School, la recherche a été dévoilée lors de la séance plénière de l'Asco Annual Meeting, le principal congrès mondial d'oncologie, à Chicago, aux États-Unis .

L'étude a comparé l'effet de la prestation de soins palliatifs à distance par rapport aux soins en personne sur la qualité de vie des patients atteints d'une maladie avancée, dans 22 centres nord-américains. « Pendant cinq ans, les chercheurs ont évalué les symptômes présentés par ces personnes, en comparant les résultats des soins palliatifs réalisés selon les deux modalités », a déclaré le docteur Mauro Zukin.

Une fois la recherche terminée, des effets équivalents ont été constatés sur les patients ayant reçu des soins palliatifs via ces deux modèles de soins. Les groupes d'étude ne différaient pas en termes de symptômes de dépression et d'anxiété, d'utilisation de capacités d'adaptation ou de perceptions de l'objectif du traitement et de la guérison du cancer.

Étude

Les travaux menés par le docteur Joseph Greer ont porté sur 1.250 patients atteints d'un cancer du poumon avancé, âgés en moyenne de 65,5 ans, dont 54 % de femmes et 82,1 % de race blanche. Les participants ont été assignés au hasard pour rencontrer un médecin de soins palliatifs toutes les quatre semaines, soit par vidéo, soit en clinique externe. Les séances portaient sur les symptômes physiques et psychologiques, l'adaptation, la compréhension de la maladie, les préférences en matière de soins et les décisions de traitement.

À la semaine 24, les scores de qualité de vie des patients étaient équivalents entre les groupes télésanté et en personne. Le taux de participation des soignants dans le groupe télésanté était de 36,6 %, bien inférieur aux 49,7 % enregistrés dans le groupe en personne. Malgré cette différence, les effets des soins palliatifs étaient similaires dans les deux groupes, démontrant le potentiel de la télésanté pour réduire le fardeau des patients, des médecins et des ressources de santé, tout en maintenant la qualité des soins.

« L'étude est importante non seulement parce qu'elle montre comment la télésanté peut élargir l'accès aux soins pour les patients atteints d'un cancer du poumon, mais aussi parce qu'elle révèle comment ce type de soins peut être étendu aux patients atteints de tous les autres types de cancer qui ont nécessité des soins », déclare Mauro. Zukin.

L'article La télésanté est efficace pour les soins palliatifs des patients atteints d'un cancer du poumon est apparu en premier sur Naturorama.

L'article La télésanté est efficace pour les soins palliatifs des patients atteints d'un cancer du poumon est apparu en premier sur Naturorama.