Le projet garantit des médicaments aux patients du SUS après leur sortie de l’hôpital

La Commission de la Santé de Chambre des députés a approuvé un projet de loi qui garantit aux patients l’accès au système de santé unifié (SUS) le droit de recevoir le médicaments pour la continuité du traitement après la sortie de l’hôpital.

Les médicaments seront fournis jusqu’à la fin du traitement, dans un délai maximum de 90 jours.

Le texte approuvé a remplacé le rapporteur, le député Geraldo Resende (PSDB-MS), du projet de loi 1697/22, par l’ancien député Guiga Peixoto (SP).

« La poursuite des thérapies recommandées par les médecins qui ont accompagné le patient est essentielle pour consolider ce rétablissement », a déclaré Resende. Le remplacement incluait la période d’approvisionnement en médicaments, ce qui n’était pas prévu dans la proposition initiale.

Traitement

Le projet modifie la Loi Organique de Santé et sera encore analysé, de manière concluante, par les commissions des Finances et des Impôts ; et Constitution et justice et citoyenneté. (Avec des informations de l’Agência Câmara de Notícias)