Une nouvelle loi fait de septembre le Mois de la sensibilisation aux maladies cardiovasculaires

La loi 14 747/23 a été publiée au Journal officiel de l’Union (DOU), qui fait du mois de septembre le mois de la sensibilisation aux maladies cardiovasculaires. La norme est issue d’un projet de Chambre des députés approuvé en avril, avec l’avis de la députée Erika Kokay (PT-DF). Au Sénat, le texte a été approuvé le mois dernier.

Selon la nouvelle loi, une campagne divisée en semaines devrait alerter la population sur les cardiopathies ischémiques, les cardiopathies congénitales, les maladies de l’aorte et les valvulopathies cardiaques.

L’objectif est de diffuser, avec des alertes dans les médias, l’importance de la prévention et du diagnostic précoce des maladies cardiaques.

La règle prévoit également que, lors de la mobilisation, le gouvernement fédéral doit éclairer en rouge les lieux publics.

Statistiques

Selon le ministère de la Santé, environ 14 millions de Brésiliens souffrent de maladies cardiovasculaires et au moins 400 000 personnes meurent chaque année des suites de ces maladies. Cela représente 30 % de tous les décès dans le pays. (Avec informations de l’Agência Câmara de Notícias. Photo : Pierre Triboli)