Êtes-vous un créateur de maladies ?

La manifestation et la loi de l’attraction sont des mots à la mode assez courants depuis le succès mondial de films comme « The Secret » de Rhonda Byrne. Mais sont-ils pertinents pour votre santé et qu’est-ce que cela signifie pour vous en tant qu’individu ?

La santé est un concept intéressant car nous n’en sommes généralement conscients que lorsque nous ne l’avons pas. Pour comprendre le rôle que notre esprit peut jouer dans notre santé, nous devons nous pencher sur les maladies psychosomatiques. Le terme signifie littéralement « de l’esprit » et est souvent utilisé négativement comme si la personne était hypocondriaque. En tant qu’homéopathe, je vois cela tout à fait différemment. Il est impossible de considérer les symptômes physiques, mentaux et/ou émotionnels comme provenant de « parties » distinctes de vous-même. Comme je l’ai écrit à plusieurs reprises, d’un point de vue homéopathique, vous êtes un être entier et intégré et les symptômes ne peuvent pas exister dans une sphère sans impact ou influence par ou dans une autre.

Alors, quel rôle votre esprit joue-t-il dans vos symptômes physiques ?

Lorsque vous avez un symptôme physique, vous ressentez une sensation (par exemple une douleur derrière les yeux après avoir travaillé à votre bureau). Ce mal est réel et il existe pour vous. Cependant, dès que nous nous y accordons mentalement, nous nous accordons également sur les circonstances qui l’entourent (l’ordinateur, le fait de travailler dur, la position assise, l’éclairage, les odeurs, etc.)… et si ce mal se reproduisait avec certains ou tous les même ensemble de conditions, l’esprit se verrouille sur celles-ci et vous serez beaucoup plus susceptible de déclencher cette sensation lorsque ces mêmes conditions se présenteront ensuite. Nous pouvons ensuite aller plus loin et voir que votre esprit peut recréer cette douleur pour vous avec les bons déclencheurs, même s’il n’a aucune raison d’exister pour vous autrement.

Si nous amplifions cela dans le cas d’un symptôme physique grave et débilitant tel qu’une migraine, nous pourrions également ajouter la peur comme déclencheur. Quiconque souffre de migraines régulières saura que si un ensemble de circonstances se produit qui a historiquement déclenché une attaque, alors le corps se prépare déjà chimiquement pour le mal de tête qui s’ensuit, avant qu’il n’existe ! Nous savons tous aussi par notre propre expérience que lorsque nous nous concentrons sur notre douleur, elle s’intensifie, et lorsque nous sommes distraits, nous nous sentons mieux. Ce que nous faisons, c’est utiliser le pouvoir de notre esprit pour créer ou intensifier notre symptôme physique en dirigeant nos énergies vers lui et en demandant confirmation et accomplissement à l’univers qui nous entoure.

Alors qu’est-ce que cela signifie pour les personnes en mauvaise santé?

Eh bien, il est très important pendant que vous lisez ceci, de ne pas commencer à vous blâmer pour votre mauvaise santé. Vous pouvez avoir de nombreuses raisons pour lesquelles vous avez des symptômes physiques et l’esprit n’est qu’un facteur contributif. En fait, en ajoutant de la culpabilité ou du blâme, vous créez à nouveau plus de concentration autour de votre douleur plutôt que de vous en éloigner.

Alors, que peut faire l’homéopathie pour aider?

Si vous êtes dans un cycle de maladie chronique ou de symptômes répétitifs, l’homéopathie peut aider votre force vitale à briser ce cycle. Lorsqu’un médicament homéopathique est prescrit, le premier commentaire d’un patient qui souffre depuis longtemps peut ressembler à ceci… « J’ai toujours des maux de tête mais ils semblent moins intenses, ou ils ne semblent pas me déranger autant ». Ce type de réponse initiale à une ordonnance se produit généralement dans les heures ou les jours qui suivent immédiatement la prise du médicament, et est un excellent indicateur que l’esprit a changé et que l’attention s’est éloignée de la souffrance et vers autre chose. cela se traduit par l’attraction d’un ensemble différent de circonstances et peut produire la guérison. En d’autres termes… la psyché n’est plus occupée à créer du soma ! (Comme en psychosomatique). Pour répondre à la question : « Sommes-nous des créateurs de maladies » ? Oui, nous le sommes, mais nous pouvons aussi être des créateurs de santé et mon prochain article explorera comment vous pouvez manifester quelque chose de complètement différent pour votre santé !

© Sam Adkins 2008
Souhaitez-vous inclure cet article dans votre newsletter ou votre site Web ?
Vous pouvez aussi longtemps que vous incluez le texte de présentation suivant :

Cet article vous a été présenté par Sam Adkins, le coach homéopathique, qui enseigne aux familles les modes de vie sains et les remèdes naturels utilisant la médecine homéopathique. Experte de renommée internationale, ses articles utiles sont régulièrement syndiqués en ligne. Elle publie l’ezine Homeopathy@Home pour fournir des conseils, des outils et des ressources homéopathiques gratuits pour vous éduquer et vous inspirer à utiliser l’homéopathie à la maison.www.thehomeopathiccoach.com